Perdue dans mon brouillard intérieur

Je porte des lunettes, pourtant je nage dans des eaux floues.

Ma lampe est allumée mais la lumière ne jaillit plus en moi.

Plus rien n’est clair, tout semble être à l’envers

Les images se brouillent tranquillement, tout doucement.

Elles réapparaissent peu à peu, telles les pièces d’un puzzle.

Les secondes, les heures et même les journées passent.

Je reste immobile face à un écran, face à mon cahier.

Ainsi se poursuit cet interminable tête à tête avec me idées.

Ces idées qui  tourbillonnent dans mon esprit même en présence d’autrui.

Je suis physiquement présente alors que mon esprit vagabonde.

Il s’envole vers d’autres cieux, à la vitesse de l’éclair,

Il m’amène ailleurs où tout semble beaucoup plus clair.

Un endroit où le fil de mes pensées est fluide.

Mes idées redeviennent alors cohérentes, pendant ce court instant.

Tandis vous êtes presque tous emportés par Morphée,

Mes nuits à moi sont hantées par ces mêmes idées.

Tout  se met à danser dans ma tête et mes émotions,

Virevoltent de haut en bas, Tel un manège refusant de s’arrêter.

J’ai le vertige, le haut le cœur, J’aimerai revenir sur Terre.

©Marie-Christine Jeanty

2011-11-29

Publicités

4 réflexions sur “Perdue dans mon brouillard intérieur

  1. Mr. Prodg dit :

    this is a great piece. I can relate to these three lines « Je suis physiquement présente alors que mon esprit vagabonde. Il s’envole vers d’autres cieux, à la vitesse de l’éclair, Il m’amène ailleurs où tout semble beaucoup plus clair. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s