Elle n’est plus une enfant

Elle n’est plus une adolescente, elle n’est plus cette jeune femme enfant, c’est une femme tout court. Une femme avec toute la complexité et les courbes qui viennent avec… Elle n’est plus cette jeune fille, cette femme enfant en quête d’un je ne sais trop quoi qui se laissait emporter par la vague…par le vent.

Elle n’est plus cet enfant en quête d’acceptation et de reconnaissance, en fait plus à tout prix. Elle n’est plus cette jeune femme qui désespérément cherchait à donner un sens à sa vie lorsque tu l’as rencontré jadis. À cette époque, elle croyait que tu étais l’homme de sa vie. Une partie d’elle le croit encore même si elle sait pertinemment que vous n’auriez jamais pu vivre ensemble.

À l’époque, tu ne la croyais pas prête pour une vie plus rangée.  Elle t’en a d’abord  voulu, elle a fini par s’en vouloir de ne pas avoir été à la hauteur.  Rien n’a vraiment changé en toute honnêteté. Tu réussis toujours ou enfin presque à la faire craquer, ne serait-ce qu’intérieurement. Je dis intérieurement car si ce n’était d’elle, tu ne sauras jamais ce qu’elle ressent vraiment. Pourtant, elle a fini par accepter que jusqu’à ce jour aucun autre homme ne la connaisse aussi bien que toi et ce même dans son silence. Ce qu’elle a plus de mal à accepter est le fait que de temps à autre, elle se laisse emporter par la passion qui vous unit depuis bientôt 7 ans.

Elle oscille entre une variété d’émotions et d’envie lorsqu’il s’agit de toi. Pour elle tu es à la fois envie immédiate, plaisir coupable, oasis de bonheur et celui qu’il luit faut oublier. Elle aimerait effectivement parfois pouvoir s’éloigner mais les circonstances vous rapprochent encore et encore. Vos liens avec le temps se sont renforcés et ça aussi elle a dû se l’avouer. Tu as été d’un soutien indéfectible et d’une écoute sans jugement. C’est étrange comment le courant a toujours passé entre  vous. Il suffit d’un échange furtif du regard et tu as tout compris. La chimie est instantanée. Tu la connais presque mieux qu’elle se connaît elle- même. C’est une autre chose qu’elle a dû s’avouer avec  le temps.

Après un de vos moments d’extase partagée, elle se retrouve toujours seule avec ses réflexions, seule face à ses regrets. Chaque fois, tu la quitte pour rentrer chez toi, elle pense à cet acte manqué, votre histoire qui n’avait jamais tout à fait débuté il y a sept ans et qui jusqu’à aujourd’hui n’est pas pour autant terminée. Tu la feras probablement toujours craquer avec ton élégance décontractée, avec ton sourire et que dire de ta voix…. Elle aurait aimé être à ce moment là cette femme là avec qui depuis, tu as construit ta vie. Ce qu’elle souhaite le plus ardemment est que tu cesses de la regarder tel qu’elle était hier mais que tu la regardes enfin comme elle est aujourd’hui.

Elle souhaite au plus profond d’elle même que tu mettes au rancart cette tendresse quasi paternelle et qui l’espace d’un instant brise le charme. Elle n’est plus une enfant, ouvre tes yeux.

Elle n’est plus une enfant… regarde… c’est une FEMME!

Marie-Christine Jeanty-12 juin 20141503934_10153646246965156_232408643_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s